Toniutti, retour gagnant

Julien Toniutti, vainqueur du Rallye de la sarthe 2016

Histoire de champions

Julien Toniutti, champion de France en titre, revenait à ses anciennes amours sur le rallye de la Sarthe au guidon du mono Yamaha 450 YZF, déjà présent cette saison sur le Rallye des Garrigues aux mains de Florent Derrien, champion de France en titre de la catégorie monocylindre. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’un retour gagnant, avec à la clé  l’étape de jour et le scratch ainsi que sa catégorie, après avoir placé sa Yamaha à la troisième place sur l’étape de nuit.

La concurrence principale est venue de Bruno Schiltz sur son Aprilia 1100 Tuono, qui échoue finalement à moins de 6 secondes du vainqueur sans avoir jamais rien lâché sur des routes sarthoises pourtant beaucoup plus propices aux monocylindres qu’à son roadster. Du coup, Bruno remporte la catégorie SW MOTECH-ROADSTER haut la main –hissant par la même occasion le Team KIWI Helmets en tête du championnat constructeurs–  devant Benoît Nimis sur Yamaha 850 MT09 qui donne un exemple de régularité sur les deux premiers rallyes, et Christophe Vélardi sur sa Ducati 1200 Multistrada. Le pilote corse du Team DUCATI-MOTO PRESTIGE AJACCIO est resté très prudent sur ces routes gras-mouillées durant l’étape de jour mais a réalisé une belle étape de nuit qui lui a permis de dépasser Laurent Filleton, le pilote du KTM Team France – CTM83, qui porte toujours les stigmates de sa chute aux Garrigues, et sa KTM 1290 Super Duke R Special Edition ; et de devancer Sébastien Fassouli du Team AVON Tyres, 5ème de la catégorie sur son Aprilia 1100 Tuono.

Florent Derrien intercale  son antique KTM 690 SMR à la quatrième position du classement. Le pilote sarthois a refait son retard essentiellement lors de l’étape de nuit qu’il a toujours affectionnée, aux dépens notamment d’un autre animateur incontournable de ce rallye, Maxime Mettra , du Team HELIT MOTO – CHALLENGE 24, sur sa KAWASAKI 650 cc VERSYS, qui pouvait prétendre au podium « scratch » de l’épreuve, sans une chute bénigne lors du 4ième passage, de nuit,  dans la spéciale de Domfront. Il remporte toutefois la catégorie SPORT 2.

Tir groupé des sarthois en Sarthe

Sonia Barbot sur la KTM 690 Duke R du KTM Team France – CTM83 termine une nouvelle fois sur la plus haute marche en féminine mais n’a pas été en mesure de résister aux pilotes sarthois Florent Derrien, Tanguy Brebion et enfin Jonathan Jodeau,  qui la devancent de la 2ème à la 4ème place dans le classement monocylindre.

A noter également l’excellent résultat du plus sarthois des anglais, Nick Ayrton, au guidon de sa Suzuki  1100 GSXR qui termine 11ème du général  et remporte ce faisant les catégories Classiques et Vétérans. Il est suivi de près, à la 12ème place, par Nicolas Derrien sur sa SUZUKI 400 DRZ, vainqueur de la catégorie Sport 1.

Les autres catégories aussi

Quasiment toutes les catégories sont représentées dans le Top 20 puisque les scooters de Fabien Assemat (Yamaha 530 TMAX) et Mathieu Bruneau (Honda 750 Integra) se sont glissés aux  13ème et  15ème places tandis que le side Suzuki 1300 GSXR de l’équipage Norbert Jacob/Franck Bacon prend la 16ème place devant l’Aprilia 1000 RSV4  de Laurent Guinot qui remporte une fois encore la catégorie TOP SPORT.

La première 125, la Husqvarna de Germain Perrot pointe à la 52ème place et, fait notoire, on retrouve à la 76ème position la seule Ancienne qui ait osé courir de nuit aussi, la Yamaha 125 RDX de Dominique Wils, inscrit seulement en licence « une épreuve ». La victoire en catégorie Ancienne revient donc pour la première fois de sa carrière à Salah JOUAN, sur JAPAUTO 950 SS.

Julien Alifat quant à lui remporte la catégorie Espoir en plaçant sa Suzuki 600 GSR à la 51ème place.

Championnat de France des Rallyes Routiers - Rallye de la Sarthe La Suze sur Sarthe 2016

 

En synthèse,  se dessine déjà à l’issue de ce 59ème rallye de la Sarthe une belle bagarre entre les hommes de tête Bruno Schiltz, Benoit Nimis et Christophe Velardi qui retrouvera son jardin dans trois semaines pour le rallye de Corse. Des trouble fête restent néanmoins en embuscade : Florent Derrien, Maxime Mettra ou les pilotes du KTM Team France, Sonia Barbot et Laurent Filleton, même si le début de saison ne leur a pas été favorable.

Les commentaires sont fermés