Rallye des Garrigues 2017 : on prend les mêmes…

C’est sur un beau parcours de 478 km et 9 spéciales autour de Lavérune (34), à travers roches et garrigues, que les 88 concurrents présents en ont décousu ce week-end pour la première manche du championnat de France des Rallyes Routiers 2017.

Une épreuve sous haute surveillance

Mais avant cela, le Moto-Club du Drac a bataillé ferme pour pouvoir organiser son épreuve annuelle, et a demandé le soutien du directeur juridique de la FFM lors de la réunion de la Commission Départementale de Sécurité Routière, trois jours avant l’épreuve, pour obtenir l’arrêté préfectoral… qui lui a été délivré la veille de l’épreuve, toujours grâce au soutien sans faille de l’équipe dirigeante de la FFM, qui n’a rien lâché à l’autorité départementale…

On prend les mêmes…

Sur le plan sportif, les « Garrigues » ont tenu promesse, même si le suspens sur les potentiels vainqueurs n’a pas duré bien longtemps…

Christophe VELARDI

En effet, on retrouve rapidement les deux challengers de la saison 2016 aux avant-postes : Christophe VELARDI (Ducati 1200 Multistrada officielle DUCATI WEST EUROP) et Bruno SCHILTZ (KTM 1290 Super Duke R) ont bataillé jour et nuit à coup de centième de secondes, et le pilote de la DUCATI l’emporte finalement de 6 secondes au classement final scratch ELITE SW MOTECH sur le pilote de la KTM, après une lutte intense.

Pourtant, il y avait du « beau monde » pour se mesurer aux leaders de l’an passé : Julien TONIUTTI, présent sur une « antique » KTM 990 Super Duke d’emprunt, qui est parti à la poursuite des missiles rouge et orange, pour terminer 3ème de la 1ère étape, mais qui sera contraint d’abandonner lors de l’étape nuit, trahi par son faisceau électrique.

 

Bruno SCHILTZ

Finalement c’est Laurent FILLETON (KTM 1290 Super Duke R) qui, après une course régulière, complète le podium (qui est également celui de la catégorie RALLY 1) en accédant à la 3ème marche du podium.

 

Derrière les trois leaders, Maxime DELORME (Yamaha MT09) signe une superbe 4ième place suivi, à une poignée de secondes, de Florent DERRIEN, 5ième sur son Aprilia 1000 Tuono.

Ensuite, Kevin CHEYLAN (Ducati 939 Hypermotard), prend la 6ème place devant Benoit NIMIS (Yamaha MT10), parti prudemment, mais qui se rattrape avec une belle 3ème place « scratch » lors de l’étape de nuit.

Tanguy BREBION

La catégorie RALLYE 2 TECNOGLOBE voit la victoire de Tanguy BREBION, sur HUSQVARNA 701 SMR, devant Maxime METTRA (KTM 690 DUKE R) et Davy GAMBINO (KTM 690 Duke R).

Parmi les nouveaux venus en catégorie RALLYE 1, à noter les excellents chronos de Jeremy BARNOIN  et Lawrence DATH, mais le pilote belge Nicolas WILLEMS (Yamaha MT 09), dont c’était la première participation à une épreuve du Championnat de France des Rallyes Routiers, après sa magnifique troisième place lors du Moto Tour 2016, a été particulièrement remarqué en signant une superbe 5ième place au classement ELITE SW MOTECH lors de la première étape ; malheureusement, il devra abandonner après une lourde chute dans la spéciale d’Aumelas, pendant l’étape de nuit

A noter la performance de Romain « Roméo » CAUQUIL (KTM 390 DUKE), qui remporte la catégorie RALLYE 3 et termine 14ième au classement général ELITE SW MOTECH, devant le seul et unique équipage du trophée DUO, Grégory ROBLIN et Andréa HUAU (YAMAHA MT 10), transfuges du Moto Tour 2016. Romain et l’équipage Grégory/Andréa prendront le départ de la prochaine épreuve,  dans moins de deux semaines, dans la Sarthe, avec les « plaques jaunes » de la catégorie ELITE SW MOTECH.

En catégorie side-cars, superbe victoire de Pauline LEPAGE et de son mari, Damien (YAMAHA R1/RDS),

L «inoxydable » Nick AYRTON (Suzuki 1100 GSXR) s’octroie la victoire en catégorie « classique » et Gabriel FOUGERAS (BMW 650 R65) remporte la catégorie « classique ».

Jean-Jacques MONDOLONI  (Ducati 1200 Multistrada), s’impose dans le trophée « vétérans », tout comme Emeric MAGNARD (Triumph 675 Daytona) en trophée « espoirs », et Stéphanie ALLIOT impose sa BMW S1000 RR en trophée féminin.

A suivre un 60ième rallye de la Sarthe passionnant, les 31 mars et 1er avril où 160 concurrents sont attendus.

Crédit photos : Francesco SCUDERI – FFM

Les commentaires sont fermés