Rallye de la Sarthe 2017 : un sexagénaire qui se porte bien !

Ce sont plus de 150 concurrents qui sont attendus pour la 60ème édition du Rallye de la Sarthe dont la grande nouveauté sera cette année de débuter par l’étape de nuit le vendredi 31 mars. Ainsi, les concurrents finiront plus tôt l’épreuve le samedi soir pour fêter dignement cet anniversaire : en effet, le rallye est organisé sans discontinuer depuis 1958 !

Ancien, mais toujours du nouveau…

Cette année, les traceurs de l’ASCOP Moto et de l’ASMACO  ont imaginé un nouveau parcours et ont déniché deux spéciales inédites à La Trugalle (3,8 Km), et à Lombron (3,0 Km). Le parcours de l’étape de nuit le vendredi soir totalisera 229 km, et les spéciales seront courues chacune 2 fois. Le samedi matin, dès 8h45, les pilotes retrouveront avec plaisir le circuit Bugatti pour 4 tours chronométrés, puis c’est un parcours de 296 Km à travers le bocage sarthois qui s’offrira à eux, avec 3 fois la spéciale de La Trugalle et 2 fois celle de Lombron.

Après le Rallye des Garrigues, les forces en présence…

Le Rallye de la Sarthe étant la 2ème épreuve du championnat, différents favoris ont déjà fait part de leurs prétentions aux différents classements.

Florent DERRIEN

Ainsi, aux classements Elite- SW MOTECH et Rallye 1, on retrouve en tête le champion de France 2016, Christophe VELARDI, pilote officiel Ducati West Europ (Ducati 1200 Multistrada), suivi de son dauphin Bruno SCHILTZ (KTM 1290 Super Duke R), qui ont vraiment dominé l’épreuve héraultaise. Ensuite se suivent, dans un mouchoir de poche, Laurent FILLETON (KTM 1290 Super Duke R), Florent DERRIEN (Aprilia 1000 Tuono) le local de l’épreuve, Maxime DELORME (Yamaha MT 09), Benoit NIMIS  (Yamaha MT 10) ou Kevin CHEYLAN (Ducati 939 Hypermotard). A moins que Julien TONIUTTI vainqueur de l’édition 2016 de la Sarthe, et qui doit participer avec une moto « surprise », ne s’immisce dans le haut du tableau…

Maxime METTRA

En catégorie Rallye 2 TECNO GLOBE, les yeux seront rivés sur la bagarre entre l’angevin Maxime METTRA (KTM 690 Duke R) et le local Tanguy BREBION (Husqvarna 701 SM), champion de France Mono 2016, mais aussi Davy GAMBINO, également sur KTM 690 Duke R… sans oublier Sonia BARBOT, sur KTM 690 Duke R.

En Rallye 3, Romain « Roméo » CAUQUIL (KTM 390 Duke) vainqueur de la catégorie aux Garrigues trouvera sûrement sur sa route l’ex-champion de France 2011, Nicolas DERRIEN (Suzuki 400 DRZ). A suivre également un beau spectacle en vue avec une vingtaine de side-cars au départ !

Rendez-vous donc, dès vendredi 9h30 à la Suze sur Sarthe, le cœur du rallye, où se situe le parc pilote et où se dérouleront les traditionnels contrôles le vendredi 31 mars à partir de 9h30 sur l’esplanade du Port. Ensuite les différents points de la course seront le contrôle horaire chez Le Mans Moto, ZAC des Hunaudières, l’assistance à la ZAC de l’Epine à Savigné l’Evêque, les spéciales de La Trugalle et de Lombron, et bien sûr le circuit Bugatti.

Rédactionnel : Pierre DERRIEN – Crédit photos : Francesco SCUDERI/FFM

Les commentaires sont fermés