11ème Rallye de Corse : Verdoni sans partage

Les leaders du championnat de France des Rallyes Routiers, Christophe VELARDI (Ducati 1200 Multistrada Ducati West Europ) et Bruno SCHILTZ (KTM 1290 Super Duke R) ont chuté tous deux ce week-end et se sont neutralisés au classement provisoire ELITE SW MOTECH.

Thomas VERDONI

Thomas VERDONI, le pilote corse,  en a profité en remportant toutes les spéciales sur sa BMW S1000  RR et s’est adjugé ainsi une victoire sans partage… Mais avant cela le JMP Racing, club organisateur, avait préparé un programme sportif copieux : spéciales sélectives de 2.6 et 3.0 Km, routier avec des secteurs « pointus », mais aussi des paysages à couper le souffle sur un parcours totalisant plus de 500 km et commençant par l’étape de nuit.

1ère étape : Velardi out

Vendredi 17h00 : les 86 candidats à la victoire s’élancent du podium départ de Porticcio pour le tour de reconnaissance et découvrent au guidon les spéciales d’Albitreccia et de Pila Canale. Ensuite, ils enchaînent sur un premier tour où d’entrée Thomas VERDONI s’impose, suivi de Laurent FILLETON (KTM 1290 Super Duke R) et Bruno SCHILTZ ! Derrière, la meute suit de très près, avec Laurent CORCHIA (Aprilia 1100 Tuono) puis  Julien SACCAGI (Ducati 821 Hypermotard).

Luc DEIANA (KTM 1290 Super Duke R) part plus prudemment et termine devant Jean-François MONTI (BMW S1000 RR) et le premier Rallye 2 TECNOGLOBE, Maxime METTRA sur sa KTM 690 Duke R.

Maxime METTRA

Mais la surprise vient de la chute de Christophe VELARDI, dans le haut d’Albitreccia. Le pilote de la Ducati met quelques minutes à ressortir de la spéciale et rentre directement au parc, boucle arrière du cadre cassée. Au classement de l’étape, Thomas VERDONI s’impose donc de 3 secondes devant Bruno SCHILTZ et de 6 devant Laurent FILLETON, tandis que Maxime METTRA réussit à immiscer le premier Rallye 2 TECNOGLOBE à 14 secondes devant Luc DEIANA, Laurent CORCHIA, Maxime DELORME (Yamaha MT09) et Florent DERRIEN (qui fait une pige sur Triumph 675 Street Triple). Parmi les bonnes surprises, Romain CAUQUIL place sa KTM 390 Duke en 9ème place devant Jean-François MONTI (BMW S1000 RR).

2ème étape : encore des rebondissements

A 9 heures le lendemain, le soleil corse est au rendez-vous pour le départ de la seconde étape. Dès la première spéciale du jour, Thomas VERDONI poursuit son festival.

Derrière, Bruno SCHILTZ entend profiter des mésaventures de son principal rival au championnat et affiche d’entrée ses ambitions en s’adjugeant le second temps, suivi par Christophe VELARDI qui a remplacé le cadre de sa machine pendant la nuit.. Derrière, Laurent FILLETON est talonné par un groupe d’insulaires.

Mais nouveau coup de théâtre se produit : Bruno SCHILTZ part à son tour à la faute à Pila Canale. Il perd plus d’une minute à sortir sa moto du fossé, laissant le champ libre au trio corse VERDONI, VELARDI et DEIANA. Il ne reste alors que deux spéciales pour départager tout ce beau monde, la spéciale de Pila Canale ayant été neutralisée suite à la chute de l’impressionnant duo Grégory ROBLIN et Andréa HUAU (clavicule cassée pour Andréa).

Au second passage, à Albitreccia, derrière l’intouchable VERDONI, Bruno SCHILTZ, nullement découragé, repart à l’offensive, suivi par Christophe VELARDI à 1’’34 et Laurent FILLETON à 2’’08.

Moins de chance pour Maxime DELORME, auteur d’un brillant début de saison, qui ne pourra pas repartir, suite à sa chute dans l’ES 7.

Autre malchanceux, Laurent FILLETON est victime d’une panne de capteur qui cause une coupure moteur dans un secteur très bosselé de l’ES 9 et perd plus de 30 secondes, voyant s’envoler ses espoirs de podium pour l’épreuve. Au classement de l’étape c’est donc Thomas VERDONI qui l’emporte devant Christophe VELARDI et Luc DEIANA.

Au classement final « scratch » ELITE SW MOTECH (et Rallye 1), au cumul des 2 étapes c’est le trio local Thomas VERDONI, Luc DEIANA et Laurent CORCHIA qui truste le podium.

Sonia BARBOT

En catégorie Rallye 2 TECNOGLOBE, nous retrouvons Maxime METTRA (qui manque le podium ELITE SW MOTECH pour moins d’un dixième de seconde) devant Sonia BARBOT (première féminine sur KTM 690 Duke R) et Tanguy BREBION (Husqvarna 701 SM).

Romain CAUQUIL emporte la catégorie Rallye 3 au terme d’une superbe course (8ème au classement ELITE SW MOTECH)  devant Christophe ANDREANI (KTM 350 EXC) et Julien ALIFAT (KTM 390 Duke).

En catégorie side-car, GALVANI/BRESSE (Kawasaki ZX12 R) s’imposent et prennent la tête du championnat devant le couple LEPAGE/LEPAGE sur Yamaha R1 RDS.

Nick AYRTON et sa vaillante Suzuki 1100 GSXR l’emportent en catégorie « classique » tandis que Thierry PRAS gagne en « ancienne » avec sa belle Kawasaki 250 S1.

En « vétérans », Jean-François MONTI est le plus rapide, et en Espoir, Emeric MAGNARD (Triumph Street Triple) s’impose en « espoir ». Le Duo DUSSERM/MARTELLI (Yamaha MT07) terminent seuls, tout comme Frédéric MENARD sur sa  Yamaha 125 YBR !

Rendez-vous au Rallye du Beaujolais les 12, 13 et 14 mai où on attend un magnifique plateau de 180 concurrents ! Pour plus de renseignements : https://www.club-moto-beaujolais.fr/

Résultats et classements provisoires du championnat :
http://archive.ffmoto.org/_RESULTATS/resultats.php?specialite=rallye

Rédactionnel : Pierre DERRIEN – Crédit photos : Francesco SCUDERI/FFM

Les commentaires sont fermés