14ème Rallye du Dourdou : avant dernière ligne-droite du championnat !

Les lignes droites… on pourra les compter… les concurrents devront plutôt s’attendre à des petites routes qui tournicotent, comme on en rencontre beaucoup dans l’Aveyron, haut lieu d’accueil de notre discipline qui accueille le célèbre rallye automobile du Rouergue en plus du désormais  célèbre rallye du Dourdou, créé il y a 15 ans déjà.

Eh oui, c’est fin 2001 qu’une bande des copains motards, mouillés et transis (ils avaient fait le voyage à moto) s’est présentée à la commission des rallyes avec le projet d’organiser une épreuve moto dans leur village de Villecomtal.

Le projet s’est concrétisé dès l’année suivante, et les 21 et 22 juillet 2017, ce sera donc  la 14ème édition du  rallye aveyronnais qui doit son nom au Dourdou, la petite rivière locale.  Le Moto Club de  Villecomtal a prévu une épreuve totalisant 479 km, dont 179 km de nuit, pour commencer le vendredi soir, comme le veut la tradition ici, puis 300 mm de jour : on revient donc avec ce rallye à des kilométrages plus raisonnables. Les habitués du Dourdou auront le plaisir de retrouver les spéciales de Mouret (2,9 km) et de Golinhac (3km) mais dans une nouvelle version.

Une épreuve décisive

Avant le Rallye du Dourdou, les positions restent serrées aux classements Elite-SW MOTECH et Rallye 1 entre Bruno SCHILTZ (KTM 1290 Super Duke R), l’actuel leader, et Christophe VELARDI (Ducati 1200 Multistrada -Ducati West Europe, leader « virtuel » en appliquant la règle des « jokers » (les 4 moins bonnes étapes sont décomptées). Derrière, Laurent FILLETON (KTM 1290 Super Duke R-KTM France) complète le podium, mais est talonné par Julien TONIUTTI, récent vainqueur du rallye de l’Ain. Julien continue son championnat avec des motos différentes et pilotera au Dourdou l’Aprilia 1100 Tuono du Team Avon France de Sébastien FASSOULI. Ensuite les  positions sont assez serrées entre Kevin CHEYLAN (Ducati 967 Hypermotard), Maxime DELORME (Yamaha MT09), Florent DERRIEN (Triumph 675 Street Triple-Team Iniside / ASMACO) et Benoit NIMIS (Yamaha MT10) qui devront mettre les bouchées doubles pour accéder au podium.

Dans les autres catégories aussi…

Les jeux ne sont pas faits en Rallye 2-TECNOGLOBE, catégorie dans laquelle Tanguy BREBION (Husqvarna 701 SM), Davy GAMBINO (KTM 690 Duke R) et Sonia BARBOT (KTM 690 Duke R-KTM France) tenteront  de résister au retour de Maxime METTRA (KTM 690 Duke R).

Chez les Rallyes 3, beau duel en vue entre les KTM 390 Duke de Romain CAUQUIL et Julien ALIFAT, surement perturbé par Nicolas DERRIEN (Suzuki 400 DRZ Team Iniside / ASMACO) et Ludovic FORESTIER (Kawasaki 500 GPZ). Idem chez les side-cars où GALVANI/BRESSE résistent à AMBLARD/GARCIA.

En catégories « classiques », mais aussi en « vétéran », Nick AYRTON (Suzuki 1100 GSXR-Team Iniside / ASMACO) domine, et en « anciennes», le combat « hors du temps » entre la BSA 500 de Christian LACOSTE et la Honda 900 Bol d’Or de Philippe COLLIOT va sans doute se prolonger jusqu’au bout du championnat…

Bref des joutes sportives à tous les niveaux qu’il ne faudra manquer sous aucun prétexte !

Pour cela, infos et résultats en direct sur le (superbe) site du Dourdou : https://.rallyedudourdou.fr/

Le site des Rallyes Routiers : http://www.rallyes-routiers.com/

Rédactionnel : Pierre DERRIEN – Crédit photos : Francesco SCUDERI/FFM

Les commentaires sont fermés