1er Rallye des Coteaux : Bruno SCHILTZ première… Julien TONIUTTI encore…

Au guidon de la Triumph Street RS 800, Julien TONIUTTI s’est imposé le week-end dernier,  à Mauves pour le retour du championnat de France des Rallyes Routiers en terre ardéchoise, à l’occasion du 1er rallye des Coteaux, organisé par le Racing Auto Moto Passion, malgré une pluie incessante tout au long de l’épreuve. Quant à Bruno SCHILTZ (KTM 1290 Super Duke R),  qui menait le championnat depuis l’épreuve précédente, il s’est imposé face à son rival direct, Christophe VELARDI (Ducati 1200 Multistrada West Europ), le champion sortant.

Un duel qui tourne court

La course avait pourtant bien commencé pour le pilote Ducati West Europe, avec un scratch dans l’ES 1 à Plats, avec 7,50 secondes d’avance sur son rival direct. L’affaire semblait même entendue quand, au 2ème tour,  Bruno SCHILTZ écopait d’une pénalité de 15 secondes pour retard à un contrôle horaire. Mais Christophe VELARDI est également pénalisé pour un retard au même contrôle horaire et, totalement déstabilisé, va alors accumuler les erreurs en pointant en avance, totalisant près de deux minutes de pénalité. Comme quoi le vieil adage : «  c‘est dans les spéciales qu’on gagne un rallye, mais c’est sur le routier qu’on le perd », peut même s’appliquer à un championnat ! A la 2ème étape, Christophe VELARDI jettera l’éponge, laissant la voie libre au pilote KTM pour les titres ELITE- SW MOTECH et Rallye 1. Au championnat, c’est Julien TONIUTTI qui termine à la 3ème place du championnat devant Laurent FILLETON (KTM 1290 Super Duke R – KTM France) et Benoit NIMIS (Yamaha MT10).

A Julien TONIUTTI la première étape.

Le quadruple champion de France prendra la situation en main dès la 2ème spéciale, à Amboulons, dans un petit VO tortueux de 3.2 km, agrémenté de nombreux ponts et de quatre épingles.  Julien imposera la Triumph à trois reprises ici, tandis que les sidecaristes LAUR/FERRIEU (KTM RC8R), venus faire une « pige » pour la finale du championnat, feront le « scratch» 2 fois à Plats, profitant des copieuses averses ayant rendu le bitume particulièrement glissant.

Au général de la 1ère étape on retrouve, derrière Julien, Benoit NIMIS très à l’aise pour cette finale, et qui semble avoir retrouvé ses marques, après ses chûtes en 2016, et le premier Rallye 2 TECNOGLOBE, Tanguy BREBION (Husqvarna 701 Supermoto), qui tente un dernier baroud d’honneur pour le titre de la catégorie. Il précède LAUR/FERRIEU et Fréderic GALTIER  (KTM 1290 Super Duke R).  Damien LAURET (KTM 990 SD), vu aux avants postes toute la journée s’empare de la 6ème place devant tout un groupe de Rallye 2 TECNOGLOBE avec Florian MENERET (KTM 690 Duke), David SAINJON (Yamaha MT07), Maxime METTRA (KTM 690 Duke R) et Jean-Mary AULAS (KTM 660 SMC).

A Maxime METTRA la seconde étape

Après une première étape en demi-teinte, Maxime METTRA, qui a même failli ne pas prendre le départ pour les quatre dernières spéciales de nuit suite à un problème technique (contacteur de béquille défaillant), repart le couteau entre les dents et s’octroie deux spéciales, la victoire d’étape et le titre Rallye 2 TECNOGLOBE. Malgré un scratch dans l’ES 8, Tanguy BREBION doit s’incliner au jeu des jokers : il devance Davy GAMBINO (KTM 690 Duke R), Sonia Barbot (KTM 690 Duke R – KTM France) et Jean-Mary AULAS sur ce championnat très disputé et dont la finale a tenu toutes ses promesses.

Derrière Maxime METTRA, au général de cette deuxième étape, on trouve à nouveau Benoit NIMIS puis  Fréderic GALTIER, Julien TONIUTTI, Florent DERRIEN (Triumph 675 Street Triple R), et Jean-Mary AULAS. Romain CAUQUIL champion de France 2017 Rallye 3, confirme son talent  au guidon de sa KTM 690 Duke R, et devance même Sonia BARBOT de 12 centièmes, puis viennent Florian MENERET et Emmanuel GONZALES (KTM 690 Duke) pour le top 10.

 Au cumul des étapes, c’est donc Julien TONIUTTI qui devance Benoit NIMIS, Maxime METTRA, Fréderic GALTIER et Tanguy BREBION.

Dans la catégorie Rallye 3, première victoire du tout jeune Mathias COURTAUD (Yamaha 125 DTLC) devant Julien ALIFAT (KTM 390 Duke) et Ludovic FORESTIER (Kawasaki 500 GPZ).

En Side-car, l’équipage LAUR/FERRIEU s’impose donc devant le Can-Am Spyder 1330 de Bastien BOUJOT et l’équipage GUILHOT/FACHAUX (Triumph Sprint 955).

La catégorie Classiques voit la victoire de Didier CHAMBOST (Yamaha 750 Super Ténéré) devant Stéphane GUEGUIN (Yamaha 250 TDR), et en Anciennes, le podium est constitué de Christian LACOSTE (BSA 500) brillant champion de France 2017 de la catégorie, devant Éric MARTIN (Suzuki 550) et Gabriel FOUGERAS (BMW R65).

En 125 4 temps, Fabrice DION amène sa KTM 125 Duke à l’arrivée et à la 1ère place. Chez les Duo, nouvelle victoire des BERNARD fils et père (Yamaha MT09) devant Martial BERNARD/Mylène BOUSTENS (Suzuki 1000 GSXR) et Yves CONSTANTIN/Nicole POUJON (Kawasaki 1400 ZZR). Yves CONSTANTIN est également le premier « Vétéran », tandis  que Tom CHAPAS (KTM 690 Duke) remporte la catégorie Espoir… et Sonia Barbot monte sur la première marche du podium pour l’épreuve, mais aussi pour le Trophée de France en catégorie Féminine.

Tous les résultats ici : http://archive.ffmoto.org/_RESULTATS/resultats.php?specialite=rallye

Le site des Rallyes Routiers : http://www.rallyes-routiers.com/

Rédactionnel : Pierre Derrien                      Crédit photos : Francesco SCUDERI/FFM

 

 

Les commentaires sont fermés