Fabien et Caroline :Duo de choc !

Fabien et Caroline : un duo de choc !

Lors du dernier rallye de la Sarthe, Fabien Asselmat et Caroline Gratiot se sont particulièrement fait remarquer en prenant la 3ème place au classement de l’épreuve et même la 2ème place du classement Elite provisoire. Bien sûr la spéciale du Bugatti, où Fabien roulait seul et qu’il a brillamment remportée a beaucoup influencé le classement final, mais à plusieurs reprises notre Duo de choc s’est classé dans le top 5 en spéciale et même 3ème ce qui est assez exceptionnel ! Nous leur avons donc posé quelques questions sur leur préparation, leurs ambitions, mais aussi tout d’abord sur leur passé sur deux roues…

Fabien, un peu d’histoire, on se souvient de ton championnat 2016 notamment en T-Max, mais peux-tu nous en dire plus sur tes débuts à moto ?

Fabien : Après des débuts en moto-cross et enduro, je commence sur piste en 2009 et 2010 par le challenge O3Z sur une Yamaha R1, compétition dans laquelle je termine dans le Top 5. Changement de couleur en 2011, je passe chez les verts avec une Kawasaki ZX10R, sur les conseils de Julien Da Costa pour attaquer le Promo-découverte. Mais la formule sans cumul des points n’est pas si alléchante et l’année suivante, en 2012, je me lance dans le Promosport 1000 par le biais de la formule « Team Green » proposée par Kawasaki. Malheureusement, cette saison débute mal avec une blessure sérieuse aux ligaments de l’épaule droite contractée lors d’un entrainement en motocross. Je traîne cette blessure tout au long de la saison et les résultats ne seront pas à la hauteur de mes espérances… Après deux années de break pendant lesquelles je rencontre enfin un chirurgien qui trouve une solution à mon problème de ligament, je retourne alors un peu en Promosport où je rencontre Mathieu Bruneau qui me parle des rallyes routiers et de la bonne ambiance qui y règne… Là-dessus, ni une ni deux, je décide de m’engager « pour voir » au rallye du Dourdou 2015 avec mon Yamaha T-Max, et convaincu, décide de faire le championnat 2016 en scooter.

 Caroline ? 

Pour ma part, j’ai passé mon permis en mai 2016 mais je n’ai eu ma moto qu’en janvier 2017, une Honda 500 CBF bridée A2. Depuis, j’ai roulé plus de 20000 kilomètres entre les trajets quotidiens, les balades et road trips entre potes les week-ends. En novembre 2017, je rencontre Fabien. On décide de se lancer en catégorie Duo pour la saison. En janvier 2018, notre concessionnaire nous met à disposition la MT 10. À partir de là, on commence l’entraînement. C’est ma toute première expérience en tant que passagère, jusqu’à présent je voulais piloter ! J’ai la chance que Fab me prête ses machines, il me permet de rouler avec le R1 sur piste et en cross avec l’YZ. J’ai donc découvert d’autres disciplines qui me plaisent tout autant que la route. Faire un peu de tout me permet de continuer à piloter, sauf sur route où je suis toujours passagère pour être au top pour les rallyes. Dans 15 jours, fini le A2, et demain une nouvelle moto en perspective. Mes prochains objectifs, c’est de faire un peu de compétition mais en tant que pilote, pourquoi pas circuit et rallye l’année prochaine peut- être aussi, mais j’ai des progrès à faire avant de toute façon.

Comment vous êtes-vous retrouvés à rouler en duo cette année ?

Par hasard, en se baladant un week-end avec Caroline à moto, nous rencontrons Martial Bernard et sa coéquipière Charline qui s’entraînent pour le championnat et nous parlent de la catégorie Duo… Aussitôt, la formule nous tente et je file dare-dare chez mon fidèle concessionnaire Yamaha New Bike à Sète où j’échange mon fidèle T-Max pour une Yamaha MT10 SP. Mais il est déjà tard pour préparer la moto et heureusement, Gregory et Andréa, qui ont couru avec la MT 10 l’an dernier en duo, nous ont beaucoup aidés pour être prêts à temps !

 

Qu’est ce qui change en duo ? Votre objectif ?

Déjà, je laisse une grande partie de la navigation à Caro, ce qui permet de mieux me concentrer sur la conduite. Pour communiquer, nous avons des interphones dans nos casques et le dérouleur est déporté afin qu’il soit lisible par la passagère. Nous avons aussi un code en cas de panne d’interphone ou pour confirmer une direction : Caro me tape la jambe ! C’est ce qui nous est arrivé à la Sarthe et ça a très bien fonctionné !

Pour 2018 notre objectif est bien sûr le titre en catégorie Duo et finir dans les 10 à chaque épreuve, mais aussi de rouler un maximum dans toutes les disciplines moto !

Bref un objectif tout à fait réaliste tant la performance dans la Sarthe fut convaincante !

Les commentaires sont fermés.